logo
  Accueil   |  Agenda   |  Contact   |  Pub   |  Abonnements   |  Recherche : 
 
    version française  english version  versión española

Analyse du box-office semaine du 27 juin au 3 juillet 2018 - semaine 26imprimer ce classement
Rien de tel qu'une petite fête du cinéma pour relancer la machine du box-office. La coupe du monde ayant bien plombé les entrées du mois de juin, l'opération de la FNCF arrivait donc à point nommé. JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM consolide sa première place et domine un podium composé de SANS UN BRUIT et OCEAN'S 8, tous les deux requinqués. Du côté des nouveautés, SICARIO LA GUERRE DES CARTELS a pris le dessus sans briller pour autant. BUDAPEST, LOVE, SIMON et LES AFFAMES, films destinés au public habituel de la fête du cinéma, c'est-à-dire les jeunes, n'ont pas réussis leur sortie. Ils rentrent cependant dans le top 10 ce qui n'est pas le cas de PARVANA, TULLY et UN COUTEAU DANS LE COEUR.

EVENEMENT : LE SENS DE LA FETE
La fête du cinéma a pour objectif de requinquer les entrées du box-office qui sont traditionnellement basse au moins de juin. C'est généralement une réussite. Ainsi l'année dernière, 3,2 millions de spectateurs se sont rendus dans les salles la semaine où avait lieu la fête du cinéma. En 2009, ils étaient 4,6 millions.
Cette année, le constat est plus mitigé puisque seulement 2 167 713 spectateurs se sont rendus dans les salles. Certes, le mercredi 4, dernier jour de la fête du cinéma, n'est pas comptabilisé dans ces chiffres. Cependant, cela ne changera pas ce constat. Deux raisons évidentes à ce bilan : La coupe du monde et le beau temps.
Quelques films ont tiré leur épingle du jeu, notamment les blockbusters US : JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM (+14%), OCEAN'S 8 (+ 14%), DEADPOOL 2 (+26%) et AVENGERS : INFINITY WAR (+42%). En revanche les nouveautés n'ont pas du tout profité de l'opération.
LES SORTIES FRANCE
SICARIO LA GUERRE DES CARTELS cumule 139 134 entrées. Ce démarrage est inférieur à celui de SICARIO qui avait cumulé 178 566 entrées lors sa première semaine d'exploitation pour finalement en cumuler 443 599 en fin de carrière. Un résultat que ne pourra pas atteindre SICARIO LA GUERRE DES CARTELS. Tout au plus, il cumulera 300 000 entrées.

LOVE, SIMON démarre doucement avec 93 548 entrées. C'est mieux que MIDNIGHT SUN qui cumule 83 761 entrées après 3 semaines d'exploitation. C'est bien évidemment moins bien que NOS ETOILES CONTRAIRES 1 048 166 entrées. Dans le genre...

Grosse déception pour BUDAPEST qui ne cumule que 126 231 entrées. Après LE DOUDOU, 285 319 entrées après deux semaines d'exploitation, voilà une nouvelle comédie française qui ne répond pas aux attentes placées en elle.

LES AFFAMES démarre également tout doucement avec 75 937 entrées. Peu probable qu'il dépasse les 200 000 spectateurs. Louane Emera tarde à retrouver le chemin du succès en salle depuis le carton de LA FAMILLE BELIER (7 699 735 entrées). Ainsi, NOS PATRIOTES n'a cumulé que 70 767 entrées.

PARVANA cumule un léger 56 155 entrées. Ce démarrage devrait l'amener aux 162 924 spectateurs de BRENDAN ET LE SECRET DE KELLS.

Jason Reitman n'y arrive plus. 46 480 entrées pour TULLY. Les déjà pas fameuses 161 673 entrées de YOUNG ADULT, précédente collaboration du trio Jason Reitman, Charlize Theron et Diablo Cody, paraissent trop lointaines.

Malgré une présence cannoise, UN COUTEAU DANS LE COEUR démarre très mollement avec 27 312 entrées à son compteur. Une mauvaise performance pour Memento Films Distribution, chose assez rare pour être soulignée.
LES FILMS EN CONTINUATION FRANCE
La sortie de MON VOISIN TOTORO (REP 2018) fonctionne très bien. Déjà 40 850 spectateurs à son actif.
LES SORTIES USA
SICARIO LA GUERRE DES CARTELS a plutôt bien démarré aux USA. Il y cumule 26 M$. Il peut presque aller chercher les 46 M$ du premier.

Nous apprécierons également la sortie limitée de LEAVE NO TRACE qui cumule 220 000 $ sur 9 copies. A suivre.

Quant à UNCLE DREW et ses 21 M$ cumulés depuis sa sortie, peu de chances de le voir en France.


Florestan La Torre, le 07/07/2018, pour www.cbo-boxoffice.com




réalisation : Laurent Coudurier

0.01